[./index.html]
[./contacts1.html]
[./nuisances_aeriennes1.html]
[./circulation1.html]
[./biodiversite_1.html]
[./architecture_paysage.html]
[./pollution_1.html]
[Web Creator] [LMSOFT]

Urbanisme
& aménagement du territoire

APACH

Association bucoise pour la protection et l'amélioration

du Cadre de vie, de l'Habitat et de l'environnement

  
Un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), assorti d'une résidence pour personnes âgées valides, devrait sortir de terre fin 2018 à l’emplacement de l'ancien Royal Tennis Club.
Si on peut se réjouir qu'un projet d'EHPAD voie finalement le jour à Buc et qu'il soit installé à l'emplacement retenu, il faut cependant qu'il s'intègre raisonnablement dans l'environnement choisi. Or le bâtiment devrait être de type R + 4 en façade le long de l'avenue Morane Saulnier soit d'une hauteur minimale de 13,50 mètres si on estime qu'un étage a généralement une hauteur de 2,70 mètres. Outre l'effet "corridor" qu'un tel édifice pourrait créer, on peut s'interroger sur l'ombre importante qu'il va projetter au Nord sur la crèche mitoyenne.

La rue Louis BLERIOT change progressivement de visage : les immeubles remplacent les pavillons. Après l'aménagement du quartier du Cerf-Volant et la réalisation de la résidence du Clos Bosquet, 91 nouveaux logements en front de rue sont prévus  adossés trop près au site classé de la vallée de la Bièvre, également espace boisé classé.

Trop tôt pour savoir ce qu'il adviendra du Fort de Buc : Un groupe de travail consultatif a été créé sur le sujet par la Municipalité. APACH y participe. Nous saluons l'abandon de l'idée, un temps envisagée, de déplacer l'espace boisé classé de la parcelle de plus de 13 hectares du Nord Ouest du fort vers le Sud afin de la permuter avec la zone urbanisable AU.
Le Fort de Buc dans son état actuel